Les travaux de restauration du Drugeon dans la traversée de Bonnevaux

Préservation des rivières et protection contre les inondations vont de pair

Fleuves, rivières, ruisseaux, torrents, rus… les cours d’eau sont des milieux vivants dans lesquels des espèces aquatiques et végétales vivent et se déplacent. Depuis leur source, ils transportent aussi des sédiments (roches, graviers, cailloux, sables…) qui contribuent à déterminer leur morphologie (berge, lits mineur et majeur, méandres…) et en font des lieux de vie.

Depuis des siècles, l’homme a modifié les cours d’eau – rectification du tracé, barrages, seuils, bétonnage des berges… – pour : développer l’agriculture et l’urbanisation, produire de l’énergie, créer des sources d’eau pour l’irrigation, se protéger des crues.

Cette détérioration de la morphologie et de l’hydrologie des cours d’eau (hydromorphologie) a des répercussions sur le fonctionnement des milieux aquatiques : elle entrave la dynamique naturelle de la rivière et altère la diversité et la qualité des habitats indispensables aux espèces vivantes.

Jusqu’alors, préservation des milieux aquatiques et protection contre les inondations étaient fréquemment considérés comme 2 objectifs différents. Or, les connaissances récentes montrent que redonner à nos rivières un fonctionnement naturel permet aussi de limiter les crues, de sécuriser les populations et d’améliorer la qualité de l’eau.

L’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse et la DREAL de bassin Rhône-Méditerranée vous présentent un film sur les 3 idées clés pour réussir la gestion de nos rivières : laisser plus d’espace à la rivière, freiner le débit de l’eau et gérer l’eau à l’échelle du bassin versant.