berge Tricote_DSCF1691

Moyenne Loue : l’importance des boisements de berges

Le Syndicat Mixte de la Loue porte une action de mise en défens et de restauration de la ripisylve (boisements de berge) de la moyenne Loue et de ses affluents.

De quoi s’agit-il ?

Cette action vise, d’une part à restaurer par des plantations la ripisylve de la Loue entre Rurey et Arc-et-Senans sur des tronçons identifiés comme dégradés et/ou déficients, et d’autre part à mettre en défens (pose de clôture fixes, aménagements de points d’abreuvement) les linéaires fortement impactés par la pression de pâturage.

Le projet comprend :

  • Etat des lieux de la ripisylve et des berges de la Moyenne Loue
  • Acquisitions foncières en bordure de Loue (objectif : 8 km sur une largeur de 5 mètres linéaires)
  • Plantations d’arbres et arbustes en bordure de Loue (objectif : 10 km plantés)
  • Pose de clôtures et aménagements de points d’abreuvement

Avancement du projet

L’état des lieux des berges et de la ripisylve a été réalisé en 2017 sur un tronçon de 12 km entre Quingey et Rennes/Loue. Sur ce secteur, 35% du linéaire de ripisylve peut être considéré en mauvais état.

schema

L’état des lieux est en cours de réalisation sur un tronçon de 20 km entre Rurey et Quingey.

Des travaux prévus sont en 2018, dans un premier temps sur des parcelles publiques à Quingey, Rennes/Loue et Champagne/Loue. Ces travaux comprendront :

– la pose d’environ 1 km de clôtures fixes

– la plantations de 260 arbres et boutures

– La mise en place de systèmes d’abreuvements alternatifs (pompe à museau, éolienne de pompage)

– la taille d’entretien d’arbres têtards favorables à l’accueil de la biodiversité

Parallèlement, l’animation foncière est en cours sur les parcelles privés, en collaboration avec l’établissement publique foncier, avec un objectif de travaux 2019 sur 7 à 9 km linéaires.

Contact : Benjamin KNAEBEL, Syndicat mixte de la Loue