Tous les articles par comhdhl

RESTAURATION RUISSEAU ST RENOBERT – QUINGEY

Les travaux de restauration du ruisseau de St Renobert à Quingey ont débuté !
 
Le but de ces travaux est de redonner un fonctionnement naturel à ce ruisseau, affluent de la Loue jusqu’alors très altéré.
 
Concrètement, cela passe par de nombreux aménagements comme la recharge sédimentaire, la création d’épis et de risberme, la réhausse du profil en long du ruisseau pour une meilleure connexion avec les berges, la mise en défend et la création d’abreuvoir, la plantation d’une ripisylve adaptée…
 
Ces travaux ont été précédés d’une pêche de sauvetage visant à déplacer les poissons vers une zone vierge d’intervention plus en amont. Ceux-ci pourront retrouver leur ruisseau restauré dès la fin des travaux.
 
Les actions vont se dérouler sur les mois de et Août et se termineront par une plantation de ripisylve adaptée à l’automne.
 
Nous vous présenterons les différents aménagements plus dans le détail au cours de cet été !

Période critique pour les cours d’eau !

Avec ces débits très faibles, les activités aquatiques peuvent occasionner des effets néfastes pour les cours d’eau, ainsi voici quelques rappels concernant la navigation sur la Loue :

Les débits instantanés de la Loue étant inférieurs à 5m3/s mesurés par la station de débit de Vuillafans (https://www.rdbrmc.com/hydroreel2/station.php?codestation=2), l’Arrêté préfectoral règlementant la navigation sur la Loue précise que le canoé kayak n’est autorisé que sur les 4 secteurs prévus à cet effet savoir :

  • A Vuillafans :  entre le pont d’embarquement situé à l’amont du barrage de Bersaillin et le barrage Pasteur ;
  • Entre le point d’embarquement de Montgesoye et le barrage Rivex à Ornans
  • Entre le pont dit de « Chatillon » sur la commune de Rurey et le pont de Chenecey-Buillon
  • Entre la queue de la retenue de Quingey (au droit du bourg de Chouzelot) et le Pont de Quingey.

Les horaires de navigation sont de 10h à 18h.

Sur la Loue, le raft et la nage en eau vive sont interdits ainsi que toutes les embarcations de fortune ou embarcation à moteur.

Il est également de bon usage de ne pas créer de désordre (baignade, rando aquatique, raft, …) sur l’ensemble des petits cours d’eau du territoire où la vie aquatique y est encore plus précaire !

Nous vous invitons à respecter ces mesures en ces périodes de fortes difficultés pour les milieux aquatiques.

Crédit photo : Destination Loue-Lison

Des pêches d’inventaires dans la Furieuse

Mercredi 15 juin dans la matinée la fédération de pêche du Jura a réalisé, pour le compte de l’EPAGE Haut Doubs Haute Loue, des pêches d’inventaire sur la Furieuse à Salins les Bains.

Il s’agit d’évaluer l’efficacité des travaux de réaménagement de la Furieuse, réalisés en 2019/2020 qui avaient pour objectif de resserrer le lit de la rivière, trop large et trop homogène afin de diminuer le réchauffement de l’eau et améliorer les habitats pour la faune aquatique (poissons, invertébrés…).

Les poissons, une fois prélevés (par pêche électrique) ont été pesés, mesurés et comptés puis relâchés (la technique utilisée est bien sûr autorisée et inoffensive).

Les agents de la fédération de pêche assistés par des membres de l’association de pêche de la gaule Salinoise ont eu l’air satisfaits des résultats qui doivent néanmoins être analysés plus finement avant de pouvoir être commentés.

D’autres relevés et analyses sont également prévus cet été : inventaire des invertébrés (petites bêtes qui vivent au fond des cours d’eau) qui sont de très bons indicateurs de la qualité de l’eau et de la qualité des habitats aquatiques, ainsi que des relevés topographiques précis du lit de la rivière et des aménagements réalisés pour déterminer l’évolution après les crues de l’été 2021 notamment.

Rendez vous donc à l’automne pour la synthèse de cette évaluation !