Archives de catégorie : haute-loue

VIDEO : 6 exploitations agricoles en lice pour le concours des prairies fleuries

Cliquez ici pour voir le reportage de Lucie Thiery de France 3 Bourgogne-Franche-Comté

Le Concours des « Prairies Fleuries » a été créé en 2010 à l’initiative des Parcs Nationaux et des Parcs Naturels Régionaux de France. Il a rejoint le Concours Général Agricole en 2014 et se développe aujourd’hui sur l’ensemble du territoire national.

En 2019, le Concours « Prairies Fleuries » devient le Concours des « Pratiques Agro-écologiques Prairies et Parcours », soulignant la place donnée aujourd’hui aux méthodes de production respectueuses de l’environnement.

L’objectif  est de récompenser l’équilibre agro-écologique obtenu par les éleveurs sur leurs prairies. Il concerne tous les éleveurs qui valorisent des pâturages et des prairies de fauche non semées, riches en espèces, afin d’en tirer le meilleur profit dans l’alimentation des troupeaux.

Sur le territoire Loue-Lison, la 1ère édition du concours a eu lieu en 2016 à l’initiative du Syndicat mixte de la Loue (en sa qualité d’opérateur Natura 2000) en collaboration avec la Chambre interdépartementale d’Agriculture du Doubs et du Territoire de Belfort. Ce concours est renouvelé localement chaque année.

Après les prairies de fauche montagnardes en  2018, le concours local porte cette année sur les prairies humides de fauche.

Contact : Emmanuel CRETIN, smix.loue@wanadoo.fr

 

 

Vallée de la Loue : travaux de restauration des boisements de berge (tranche 2018-2019)


Travaux réalisés avec le soutien financier de :europe bandeau_FEADERlogo_cartouche_CMJN_HDFLiens : https://ec.europa.eu/agriculture/rural-development-2014-2020_fr et https://www.europe-bfc.eu/


Dans le cadre de ses missions de restauration de la biodiversité et de la qualité de l’eau, le Syndicat Mixte Haut-Doubs Haute-Loue a réalisé des travaux de restauration de la ripisylve (= boisements de berge) de la Loue sur 3 parcelles situées à Quingey, Rennes/Loue et Champagne/Loue.

Ont ainsi été réalisés : des plantations (une cinquantaine d’arbres et arbustes et des boutures de saules), la mise en place d’1 km de clôture en retrait de berge, la création de 2 puits associés à des systèmes d’abreuvement par pompes à museau et éolienne de pâture. L’objectif est de restaurer des habitats rivulaires fonctionnels et de limiter l’accès au bétail à la rivière.

Les travaux de mise en défens des berges ont été co-financés par le FEADER et l’Agence de l’Eau RMC dans le cadre de l’appel à projet « investissements non-productifs en faveur des milieux aquatiques ». Les travaux de plantations ont été financés par l’Agence de l’Eau RMC dans le cadre de l’appel à projet biodiversité.

La poursuite des travaux de restauration de la ripisylve de la Loue est envisagée à l’automne-hiver 2019 2020 sur un linéaire d’environ 6 km, sur les communes de Chouzelot, Quingey, Lavans-Quingey et Rennes-sur-Loue.

Renseignements : Benjamin KNAEBEL, 03 81 52 38 33

Natura 2000 : une saison à Lombard pour les chèvres de Moini

Une vingtaine de chèvres du troupeau conservatoire de Moini sont arrivées voilà quelques semaines au Châtelard à LOMBARD. Elles y resteront jusqu’à la fin de l’été.

L’ouverture de cette nouvelle zone de pâturage a fait l’objet d’un contrat Natura 2000, dans le cadre de l’animation portée par le syndicat mixte Haut-Doubs Haute-Loue. L’objectif visé, outre la réouverture de pelouses calcaires par un pâturage conservatoire, est également de restaurer les continuités écologiques (Trame verte) sur la moyenne vallée de la Loue.

Retrouvez ici l’article de l’Est Républicain

Contact : Emmanuel CRETIN, syndicat mixte Haut-Doubs Haute-Loue, 03 81 52 38 33

Action Loue, l’opération pour les entreprises

Vous avez une entreprise et vous voulez connaître son impact sur l’environnement ! Une opération collective, nommé « Action Loue » vient de voir le jour sur le territoire de la Haute-Loue et du Haut-Doubs. L’objectif principal est la réduction des substances dangereuses à la source.

Grâce à elle, vous pouvez bénéficier d’un diagnostic environnemental gratuit, et si vous souhaitez investir, des aides de l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse sont disponibles. Un accompagnement et un suivi complets vous sont donc proposés dans le cadre de cette opération, valide jusqu’en fin 2018.

Pour cela, prendre contact avec Camille Butin au 03. 81.57.13.44 ou Julien FEBVAY au 03.81.25.25.68.

carte plaquette 2019 4

S’inscrire dans une démarche environnementale comme celle-ci permet de valoriser l’image de votre entreprise.

Dans le cadre d’opérations pour la réduction des substances dangereux à la source, l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse subvention à hauteur de 30 à 60%(1) vos investissements pour supprimer (ou réduire) l’usage de certains produits dangereux ou prévenir les pollutions. Il peut s’agir, par exemple, de zone de stockage sécurisée pour le bois traité et produits dangereux, de cuves double paroi pour le stockage des carburants, des armoires de stockage de produits dangereux conformes à la réglementation, …. Si vous avez un projet n’hésitez pas à contacter les animateurs qui vous apporteront un accompagnement et un suivi complets dans votre demande d’aide. Ces opérations sont proposées à l’ensemble des entreprises jusqu’au 30 juin 2018.

(1) En fonction de la nature des travaux et de la taille de votre entreprise.

Cliquez ici pour consulter l’article précédent sur l’action Loue

Le Syndicat Mixte Haut-Doubs Haute-Loue est créé

Le 1er janvier 2019 est né le syndicat mixte Haut Doubs Haute Loue, qui aura en charge la gestion de l’eau et des milieux aquatiques (zones humides, lacs, rivières) à l’échelle du bassin versant du Haut Doubs et de la Haute Loue (de la source du Doubs au saut du Doubs et de toute la Loue et ses affluents jusqu’à Arc et Senans – voir carte ci-dessous).


carte perimetre EPAGE situation generale


Le mardi 8 janvier à 18h00 à la mairie d’Ornans, les élus de ce nouveau syndicat se sont réunis pour procéder à l’élection de l’exécutif. Philippe Alpy, vice-président du Département du Doubs a été élu président et Jean Claude Grenier, Président de la Communauté de communes Loue Lison, 1er vice-président. Maurice Demesmay, président du syndicat mixte de la Loue depuis 10 ans, a été élu président d’honneur, en hommage à l’étendue du travail accompli.

Cette nouvelle collectivité, qui regroupe 9 communautés de communes du Doubs (Lacs et Montagnes du Haut Doubs, Grand Pontarlier, Frasne Drugeon, Montbenoit, Val de Morteau, Portes du Haut Doubs, Loue Lison) et du Jura (Arbois Poligny Salins Cœur du Jura) et le Département du Doubs, est le fruit de 3 ans de réflexion et de travail entre les élus de ce territoire pour gérer l’eau à la bonne échelle, en dépassant les frontières administratives.

Ce syndicat reprend l’intégralité des missions des syndicats mixtes des milieux aquatiques du haut doubs et de la Loue qui ont œuvré et montré la voie depuis de nombreuses années et qui ont donc été dissous le 31 décembre 2018.

Préserver les ressources en eau, assurer une gestion quantitative équilibrée de l’eau, agir contre les pollutions, restaurer les zones humides et les cours d’eau dégradés, préserver la biodiversité de ces milieux, mener des actions de prévention contre les inondations, sensibiliser la population, telles seront les missions de ce nouveau syndicat qui couvrira 2255 km2 et concernera 126 000 habitants.

Au regard de l’intensification des phénomènes de sécheresse qui succèdent, parfois la même année à des épisodes de fortes crues, la nécessité de se doter d’un outil adapté, fonctionnant sur le principe de la solidarité territoriale (chaque collectivité participera au financement en fonction de sa population et de sa richesse fiscale) en s’appuyant sur l’expertise et l’ingénierie présente dans les syndicats de la Loue et du haut doubs s’est imposé comme une nécessité, surtout après l’épisode marquant de 2018.