Archives de catégorie : doubs & jura

CONFERENCE « ZONES HUMIDES »

« L’EPAGE Haut-Doubs Haute-Loue vous invite à la conférence « Zones humides, zones utiles : cas de la zone humide de Nans-sous-Sainte-Anne » à l’occasion de la journée mondiale des zones humides, le vendredi 11 février à 20h à la salle de convivialité de Nans-sous-Sainte-Anne (à côté de la mairie), présentée par Cyril THEVENET et Emmanuel CRETIN ».

CONFERENCE RAMSAR

L’EPAGE et le PNR du Haut-Jura vous invitent à la conférence « tourbières, ressource en eau et changement climatique » à l’occasion de la journée mondiale des zones humides, le mercredi 2 février à 20h à la salle de convivialité de Mouthe (à côté du collège), présentée par Geneviève Magnon et Pierre Durlet.

NATURA 2000

C’est juste avant l’arrivée de la neige que l’entreprise FCE a terminé le chantier de pose de clôtures autour du marais du Grand Communal à Houtaud. Cette clôture de 2 fils barbelés et 1 fil électrique permettra de contenir les chevaux du troupeau conservatoire de l’EPAGE qui viendront pâturer dès l’année prochaine. Le site étant par endroit très humide et sensible au passage d’engins, une partie de la clôture a été posée à la main.

De plus, le marais abritant des oiseaux nicheurs au printemps et en été, comme la Bécassine des marais, ce type d’intervention est réalisé de préférence à partir de l’automne afin de préserver la tranquillité du site. Le chantier a été mené en coopération avec la commune propriétaire, l’ACCA locale et les agriculteurs alentours.

Ce chantier est financé dans le cadre du contrat Natura 2000 porté par l’EPAGE portant sur le maintien des milieux humides ouverts et la biodiversité qu’ils abritent. Il s’agit du dernier chantier du contrat 2017-2021 avant son renouvellement pour 5 ans de 2022 à 2026.

LA TOURBIERE DE CHAMPS GUIDEVAUX EN QUETE D’EAU

Les derniers chantiers de l’EPAGE dans le cadre du programme européen Life tourbières du Jura sont en cours.

La tourbière de Bannans aux enjeux de biodiversité encore importants, a été exploitée pour l’utilisation de la tourbe, drainée, et sans doute impactée par les captages d’eau potable, elle s’est boisée au fil du temps par les assèchements successifs. Elle est en train d’être remise en eau par l’aménagement d’une digue semi-perméable, en remplacement de la zone poreuse. Cette digue en minéral calcaire posée à même les alluvions calcaires et recouverte de tourbe, permettra le maintien d’un niveau d’eau stable au cœur de la zone tourbeuse. Le chantier est loin d’être simple pour l’entreprise mandataire très expérimentée Jura Natura Services, puisqu’il faut acheminer 600 m3 de matériaux dans la fosse de tourbe qui s’ennoie en permanence, avec les engins spécialisés et des pompages permanents.

La digue de 180 mètres de long devrait cependant s’achever rapidement.