LIFE CLIMAT TOURBIERES DU JURA

Fort du succès du programme européen Life tourbières du Jura mené de 2014 à 2021, un nouveau projet Life a été déposé auprès de la Commission européenne fin 2021. Et bonne nouvelle, le programme Life Climat tourbières du Jura a été retenu parmi plus de 600 propositions, comme l’a annoncé la Commission le 30 août dernier. Le programme Life Climat tourbières du Jura peut ainsi démarrer pour les 7 prochaines années avec l’objectif général de réduire les émissions de gaz à effet de serre issues de la dégradation des tourbières du Jura franc-comtois.


Un second volet ou un nouveau programme ?
Les bénéficiaires du programme restent les mêmes : le Conservatoire d’espaces naturels de Franche-Comté, à nouveau bénéficiaire-coordinateur, l’EPAGE Haut-Doubs Haute-Loue, le Parc naturel régional du Haut-Jura, l’EPAGE Doubs Dessoubre et les Amis de la Réserve naturelle du lac de Remoray. Ils mettront en oeuvre d’importants travaux de réhabilitation fonctionnelle sur 70 tourbières (contre 55 pour le premier Life), s’appuyant sur l’expérience acquise durant les 7 dernières années. Ce programme, encore plus ambitieux, vise notamment la neutralisation de 36 km de fossés de drainage, la restauration de 18 km de cours d’eau, la réhabilitation de 27 ha de zones d’extraction, etc. D’autres actions de sensibilisation et de partages d’expériences sont également prévues pour différents publics : habitants, élus, scolaires, lycées agricoles, gestionnaires de tourbières européens…


Le changement majeur entre ces deux programmes successifs concerne leur catégorie : le premier était du type « Nature et biodiversité », alors que le second concerne « L’atténuation du changement climatique et adaptation ». Les actions pourront ainsi être menées hors des sites Natura 2000 et les objectifs attendus seront portés sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre, évaluée à l’aide de suivis et d’études.


Une chance pour le massif du Jura
« Dans la continuité du premier Life, ce nouveau projet d’ampleur est une chance pour notre région de contribuer, à sa mesure, à l’atténuation du changement climatique. Les tourbières contiennent en effet à elles seules 30 % de tout le carbone mondial piégé dans les sols, bien qu’elles ne représentent que 3 % des terres émergées du globe. Il y a donc urgence ! » explique Emilie Calvar, coordinatrice du programme.
Ce programme de 12,5 millions d’euros est financé pour 60 % par l’Union européenne, 27 % par l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, et le reste par le Ministère de la transition écologique, la Région Bourgogne-Franche-Comté, les Départements du Doubs et du Jura, l’Ademe Bourgogne Franche-Comté et les bénéficiaires.

Sur le massif jurassien, 62 tourbières ont déjà fait l’objet d’opérations de réhabilitation (dont 55 via le programme Life 2014-2021). Cela ne représente qu’une partie des sites (18 %) mais concerne la moitié des superficies tourbeuses du massif. On en compte encore une centaine avec un potentiel de réhabilitation elevé. « Le premier programme Life a permis de réaliser en 7 ans le travail qui aurait pu être mené en 30 ou 40 ans sans ces financements européens. Ce nouveau projet est donc une opportunité formidable pour le territoire de poursuivre ces opérations essentielles ! » poursuit Emilie Calvar. « Nous tenons également à remercier les nombreuses communes, collectivités et partenaires qui ont apporté leur soutien au dépôt de la candidature auprès de la Commission européenne. Il y a une vraie adhésion locale au projet, notamment grâce au travail mené ces sept dernières années », conclut Emilie Calvar.
Un évènement de lancement officiel du programme sera organisé en février 2023 à l’occasion de la journée mondiale des zones humides.

Bilan du programme Life tourbière 2014-2021

%d blogueurs aiment cette page :